Indonésie // Partie 5 – Gili Meno

Du 7 mars au 12 mars 2018

Nous quittons Ubud au petit matin direction Gili Meno, l’une des trois îles Gili au large de Lombok.

Départ matinal de l’hôtel à Ubud…
Dans le speed boat pour les îles Gili

Là nous nous retrouvons dans le circuit ultra touristique et tout ce qui va avec en désagréments: rabatteurs agressifs, vendeurs collants en tout genre etc.. Nous atterrissons à Gili Meno qui est réputée pour être la plus familiale et la plus calme des 3 îles Gili (Gili Trawangan est un haut lieu de la fête dans la région).

Arrivée à Gili Meno
A Gili Trawangan nous croisons presque par hasard Amélie notre babysit d’été !

Nous nous posons dans un petit hôtel qui est plutôt un club de plongée avec des chambres accolées.

La piscine de l’hotel ou les enfants passent des heures à sauter/plonger …

Nous passons là 5 jours très agréables à nous promener dans l’île à pied et à vélo. Lîle est quasiment vide de touristes car c’est toujours la basse saison et c’est très agréable de profiter de ce bel endroit pour nous. En revanche vu le nombre d’hotels/guesthouse etc en tous genre existants et en construction, on se dit qu’en pleine saison ça doit être un peu l’horreur.

Nous avons nos petits rituels, tous les matins nous allons snorkeler avec le ou les enfants qui le veulent. Gili Meno est réputée pour ses plages sur lesquelles viennent pondre les tortues, on en voit quasiment à chaque snorkeling dans les eaux peu profondes en face de notre hôtel.

La journée nous nous promenons sur l’île à pied ou en vélo pour découvrir les différents spots.

Les parents ont droit à une petite séance de massage…

Et le soir nous allons contempler le coucher du soleil les pieds dans l’eau en faisant de la gym.

Séance de gym sur la plage

Le 8 mars nous fêtons les 6 ans de Clément. Malheureusement la journée commence mal pour lui car il nous fait une petite galette au réveil et ne se sent pas très bien au moment ou nous lui faisons souffler ses bougies.

Préparation de la surprise pour Clément
Clément complétement KO pour son anniversaire.
Happy Birthday!!

Mais nous ne laissons pas abattre et après une petite journée de repos nous passons une soirée de fête dans notre restau fétiche le « Diana » ou Clément a le droit à une petite chanson d’anniversaire…

Soirée d’anniversaire !

Soirée d’anniversaire

Une des choses que nous apprécions beaucoup durant ce voyage c’est de voir nos enfants changer.

Ceux qui les connaissent un peu savent qu’ils sont plutôt réservés et pas forcément très faciles à approcher. Donc dans les premiers mois de voyage aller demander un verre d’eau au serveur du restau en anglais relevait de l’exploit olympique.

Mais au fur et à mesure du voyage, ils prennent confiance, leurs quelques mots d’anglais sortent plus facilement etc… Hadrien est maintenant capable d’aller demander l’addition en anglais et payer lui même la note…

Gagner en ouverture était aussi un des buts du voyage et nous sommes très fiers de les voir ainsi évoluer.

Hadrien qui va demander l’addition et payer le resto tout seul.
Coline qui papote avec le gars de l’hotel

Le dernier jour sur l’île nous participons à l’opération « Trash Hero », c’est un ramassage hebdomadaire des déchets sur l’île organisé par une association avec les écoles et des volontaires (touristes ou staff des hôtels). Nous sommes très heureux de pouvoir participer au nettoyage des plages et des chemins de l’île même si par moment on a envie de dire aux gens d’arrêter de tout balancer dans la rue devant leurs maisons.

Rassemblement des Trash Heroes

We are « Trash Heroes »

Nous nous interrogeons quand même sur ce qu’il va advenir de tous les déchets que nous avons ramassés?

Vont-ils être brûlés, enterrés, triés ? On espère juste qu’ils ne seront pas remis à la mer une fois que tous les touristes de passage se seront donnés bonne conscience…

 

Pour notre dernière soirée sur l’île nous allons dîner dans le resto « chic » de l’île :

En arrivant à Gili Meno, la suite de notre périple à Bali n’était pas très claire et nous hésitions encore à aller à Amed et/ou à Nusa Penida pour voir d’autre plages et les fameuses raies manta.

Mais nous avons le sentiment qu’il y a plus à explorer du côté de Keliki et nous faisons donc le choix de privilégier l’immersion dans la vie et la culture Balinaise en y retournant pour quelque jours.

Nous reprenons donc le bateau en sens inverse et en arrivant à Padang Bai on manque de se faire arnaquer comme les premiers touristes venus par les rabatteurs de taxi, et par la compagnie de bateau qui ne veut pas nous emmener à Keliki car c’est hors des circuits de dépose touristiques traditionnelles.

Mais en Asie rien ne sert de s’énerver. Un petit 1/4h de négociation en gardant le sourire est toujours plus toujours plus efficace que de pousser une gueulante pour finalement obtenir gain de cause 🙂

On the road again, retour vers l’île de Bali

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *