Myanmar // Partie 3 – Le lac Inlé

30 Décembre – 5 janvier

Le lac Inle est le deuxième plus grand lac de Birmanie, il est peu profond ce qui a permis sa « colonisation » par les hommes de l’ethnie Intha qui s’y sont installés et ont fini par en occuper une surface importante avec des villages sur pilotis, des ingénieux systèmes de « jardins flottants » sur lesquels poussent toutes sortes de fruits et légumes, des temples, des pagodes. Le lac a aussi développé un artisanat particulier à la région.

C’est un incontournable lors d’une visite au Myanmar mais notre passage au lac Inle aura été un peu perturbé par le mauvais temps et les enfants malades.

Notre super trek depuis Kalaw se termine donc au resto le long d’un des canaux qui mène au lac. Nous prenons ensuite un long tail boat qui nous emmène jusqu’au village de Nyaungshwe, et cette première ballade sur le lac nous permet de nous faire un premier aperçu de la beauté du site!

Après donc ce trek génial mais il faut le reconnaître pas mal fatiguant, nous nous installons dans notre hôtel super sympa l’hôtel Aquarius et nous nous octroyons un jour plus cool consacré à la découverte de la ville, quelques devoirs et un peu de lessive….

Séance devoirs à l’hotel

Mais en fin de journée Coline et Hadrien ne se sentent pas bien du tout. Hadrien se tient le ventre et se tord de douleur. Nous passons donc notre réveillon du 31 Décembre à veiller sur nos 2 grands et à nous poser tout un tas de questions :  est ce qu’il faut contacter l’assurance pour obtenir les coordonnées d’un médecin? Est ce qu’on est vraiment sûr de vouloir aller chez le médecin en Birmanie? Est ce qu’ils ne sont pas en train de se déshydrater? A quel moment on panique ?? etc… les joies d’avoir un enfant malade quand on est loin de chez soi.

Dîner de « fête » du 31 décembre sur notre terrasse.

Heureusement le lendemain ça va mieux pour tout le monde mais on y va encore cool d’autant plus que le temps n’est vraiment pas terrible, il y a vraisemblablement un typhon sur la Chine qui détraque la météo dans toute l’Asie, nous sommes normalement en saison sèche et les trombes d’eau qui tombent toute la journée sont vraiment inhabituelles. #yaplusdesaisons

Nous finissons quand même par booker une sortie en bateau pour le lendemain.

Notre première intention pour cette journée en bateau était d’aller voir le lac Sankhar (à 3 heures de bateau au Sud de Nyaungshwe) qui est moins touristique et plus préservé que le lac Inle. Mais l’engouement mitigé des enfants pour la partie navigation sur le lac, les jacinthes d’eau qui obstruent le passage et la météo très incertaine nous en dissuadent.
Nous allons donc visiter les classiques du lac : Pagode Phaung Daw Oo et marché local, fabriques d’ombrelles, atelier de tissage de soie et de fibre de fleur de lotus, fabrique de cigares typiques Birmans (les Cheroots), atelier de joaillier où ils travaillent l’argent.

Pagode Phaung Daw Oo

Les 5 Bouddhas de la pagode Phaung Daw Oo sont recouverts de tellement de feuilles d’or qu’on ne distingue même plus leur forme!
Marché autour de la pagode
Les éternels épis de maïs

Fabrication artisanale de cigares locaux (les Cheroots)
Tissage de fibre de lotus

L’atelier du joillier

Fabrique d’ombrelles

Partout où l’on passe les gens doivent vraiment nous prendre pour des pingres… Nous ne sommes pas vraiment de bons clients. Etant partis pour 8,5 mois on ne peut pas se permettre d’acheter des souvenirs partout où l’on passe et on a pris le parti de ne rien acheter du tout.

Tout n’est pas authentique c’est le moins qu’on puisse dire, le tourisme ici est très développé mais les gens nous accueillent toujours avec gentillesse et nous prenons plaisir à visiter tous ces ateliers et les différents endroits du lac.

J’ai personnellement un vrai coup de cœur pour la visite du site de In Dein, nous ne serons pas allé jusqu’au temple mais les alentours sont absolument géniaux, on découvre des dizaines de pagodes plus ou moins recouvertes de végétation, un vrai décor à la Indiana Jones. On se promène dans ces ruines magnifiques où l’on peut même se faire une géocache (voir https://www.geocaching.com/play). Ce décors de pagodes en brique d’argile change des pagodes dorées clinquantes et limite fluo et lui donne un côté plus authentique

En milieu d’après midi, nous avons encore des choses sur notre liste de lieux à voir mais la pluie se met à tomber drue et nous écourtons notre ballade
Le retour en bateau tous blottis sous notre parapluie sous une pluie battante est épique. Clément réussi quand même à s’endormir la tête hors de son parapluie, battue par la pluie!
Nous sommes tous frigorifiés et Coline est presque vaccinée contre les sorties en bateau 🙁

Le mauvais temps nous aura au moins permis de découvrir un resto très sympa (le Chillax) dans lequel nous allons déguster de vrais gâteaux au chocolat.
En langage familial le mot Chillax est maintenant devenu synonyme de « bon resto ». Et dans chaque nouvelle ville les enfants cherchent le resto qui sera notre nouveau Chillax!

Bref le 3 janvier, le temps est pourri alors on prend notre temps pour faire les sacs : je vous partage une petite vidéo qui restitue bien l’ambiance de notre quotidien. Faire et/ou défaire les sacs presque tous les jours….

Et on a prévu de passer l’après midi au Chillax en attendant notre bus de nuit pour Bagan, on fait le check out de l’hôtel on boucle les sacs etc.. mais une fois posés au resto et les premières partie de Uno lancées on se dit qu’on ne peut pas partir d’ici sans avoir vu le lac sous le soleil et qu’on ne reviendra peut être jamais etc… Ni une ni deux, Capu retourne à l’hôtel elle décale le bus de deux jours on prolonge de deux nuit à l’Aquarius et on décale aussi l’hotel à Bagan.
A ce moment là on se dit que c’est vraiment le confort de ce voyage au long court de pouvoir se permettre de décaler tout pour rester dans un endroit.
Nous aurions été très frustrés de ne pas voir le lac dans de bonnes conditions.

Et pour finir d’occuper notre journée nous allons voir un spectacle de marionnettes traditionnelles plutôt réussi et qui plait beaucoup aux enfants.

Le 3 étant aussi ma journée d’anniversaire, j’ai droit à des petits cadeaux de la part de mes enfants 🙂

Cadeaux d anniv !

Le temps n’étant toujours pas terrible on occupe notre journée du 4 à découvrir les environs de Nyaungshwe à pied, et une nouvelle fois le géocaching nous aura fait faire une découverte très sympa. En cherchant notre géocache nous tombons sur le vieux monastère en tek de Ywa Thit.

Ce très vieux monastère en bois n’est plus habité que par un seul vieux moine qui nous fait la visite nous offre à grignoter et nous parle de la France, il est capable de citer tous les présidents français de la Ve République et la moitié des joueurs de France 98! Une rencontre très sympa donc, typique de la gentillesse des Birmans et de leur vraie curiosité à notre égard nous étrangers.

Le soir nous prenons un cours de cuisine Birmane avec les enfants.

Deuxième check out de l’hôtel ce 5 janvier, pour de vrai cette fois 🙂 Capu a concocté un petit programme avec tous ce que nous n’avons pas pu voir sur le lac.
Nous partons donc voir le fameux monastère Nga Hpe Kyaung ou « monastère des chats sauteurs ».

Nous visitons aussi les jardins flottants et le village flottant de Kella.

Jardins potager flottant!

Puis nous nous arrêtons à Maing Thaug et son long pont en tek sur l’autre rive du lac. C’est là que j’apprends avec tristesse le décès de ma Bonne Maman.

Le lac Inle est évidement un endroit très touristique et les pécheurs avec leur technique de pêche unique au monde (debout sur leur pirogue ils pagayent avec un pied!) ne sont peut être plus là que pour les touristes mais nous avons pu apprécier le charme particulier de tous ces édifices bâtis sur l’eau. Et l’on se dit que c’est un vrai trésor à préserver.

Nous avions déjà vu avec Capu ce type de colonisation d’un lac au Pérou sur le lac Titicaca à Taquilé mais ici on est sur une échelle complètement différente.

L’étape suivante sera la magique Bagan que nous rejoigons avec un bus de nuit.

10 commentaires

  1. super Damien et Capucine, merci pour ces beaux articles intéressants
    Bravo aux enfants qui suivent!!!
    Beau trip quoique pas si facile tous les jours!
    Prenez soin de vous, on vous embrasse fort
    Violaine et Paul

  2. Y a même des films de cinéma, maintenant !! Ca devient « Connaissance du Monde » !! Comment vous avez le temps de faire tout ça ? Y a de l’électricité partout ? En tout cas, c’est formidable !!

  3. La vidéo sur les sacs à faire defaire est mon must. J’en veux encore pour voir si vous faite des progrès en efficacité : et pour cette fois on va dire qu’hadri était malade mais sur les prochaines vidéo, il doit participer ! Il a rien fichu là !!!
    Biz les copains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *