Myanmar // Les pierres précieuses

J’ai décidé de faire un article sur les pierres précieuses car cela m’intéresse depuis longtemps et j’ai déjà fait un exposé dessus en cm1 (spéciale dédicace à Théo et Valentin 😉 ).
Le Myanmar est un des pays les plus riches du monde pour la production de pierres. On y extrait 90% des rubis vendus dans le monde. On y trouve presque toutes les variétés des pierres précieuses et semi-précieuses sur son territoire: diamants, saphir, rubis, jade pour les plus précieuses, mais aussi tourmaline,
topaze, spinelle, pierre de lune, améthyste, quartz, lapis-lazulis et onyx. Depuis des siècles, la plupart des rois dans le monde ont orné leur trône, leur sceptre et leur couronne de pierres birmanes sans le savoir !
 Les rubis
La ville de Mogok est la capitale mondial du rubis. Attention, les rubis peuvent être confondus avec la spinelle. Le rubis sang de pigeon est la pierre la plus précieuse.
 L’anneau de Nawarat (à ne pas confondre avec l’anneau unique de Sauron 😉 )
C’est un des bijoux favoris des birmans. Son propriétaire ne peut être que le plus chanceux, riche et heureux des hommes. C’est une bague avec la forme d’une fleur avec 9 pétales. Les birmans sont superstitieux et croient à la puissance des chiffres et pensent que le 9 est le plus puissant. Il a 8 pierres autour d’un rubis au centre (qui est le symbole de la gloire) : une émeraude (= la paix), un diamant (= la dignité), un saphir (= l’amour) une perle (= la grâce), une topaze (= la santé), un zircon (= la force), un œil-de-chat (= le talent), et une pierre de corail ( = la suprématie).

Le 19/12/2017, quand nous étions à Yangon, nous avons visité le Bogyoke market (marché des pierres précieuses) c’est un grand marché où l’on a vu des vendeurs de pierres précieuses et de bijoux, des vendeurs de tissus, des couturières en train de travailler sur des vieilles machines et des joailliers en train de fabriquer des bijoux avec des moyens très artisanaux (par exemple des vielles lampes accrochées avec des fils).

Voici des photos:

Couturières
Couturières

 anneau de nawarat

Couleurs possibles de la jade

7 commentaires

  1. Merci Hadrien ….Et bravo : ton article est formidable et très intéressant, très bien écrit, orthographe nickel ….. la fin en est un peu abrupte, … les photos sont très bonnes : qui les a prises?
    questions : quel pourcentage de pierres précieuses est achetée localement et quel pourcentage va à l’exportation ? Quel est le prix d’une pierre précieuse comparé à la même en Europe? Comment apprennent-ils le métier de tailleurs de pierres précieuses ? où sont les mines, allez-vous en visiter? Comment achète-t-on des pierres? le marchandage est-il de mise? Dans les étals de rue, y a-t-il beaucoup de contre-façons?
    J’attends avec impatience ton prochain reportage ! 🙂

    1. Bonjour Petita
      Merci d’avoir lu mon article
      C’est maman et moi qui avons pris les photos et ce n’est pas prévu qu’on aille visiter des mines.
      Sur les autres questions, je ne sais pas trop. Ce que je peux te dire c’est que c’est normalement moins cher qu’en France, que c’est mieux d’acheter des pierres précieuses pas dans la rue mais chez les marchands agrées par le gouvernement mais en même temps ça donne de l’argent au gouvernement qui est une dictature. Les autres pays ont longtemps boycottés l’achat de pierres précieuses birmanes à cause de la politique du gouvernement.

      – quel pourcentage de pierres précieuses est achetée localement et quel pourcentage va à l’exportation ? Quel est le prix d’une pierre précieuse comparé à la même en Europe? Comment apprennent-ils le métier de tailleurs de pierres précieuses ? où sont les mines, allez-vous en visiter? Comment achète-t-on des pierres? le marchandage est-il de mise? Dans les étals de rue, y a-t-il beaucoup de contre-façons?

  2. Salut Hadrien,
    J’ai apprécié ton article notamment parce que j’ai découvert plein de choses sur les pierres précieuses.
    J’espère que tu vas bien.
    Salut mec et à bientôt.
    Térence

  3. Génial Hadrien ton reportage.. ça m’a fait repensé au marché aux émeraudes que tu découvriras surement en Colombie.. On t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *